Jean-François Bouchard

In Guns We Trust

Commissaire: DOUGLAS COUPLAND

17 sep - 20 déc

VERNISSAGE

17 sep, 18 h - 21 h

Suite à une première exposition à Arsenal Contemporary Art New York en printemps 2019 couverte par The Washington Post et choisie par Artnet comme « l’une des 20 expositions » à voir à New York, l'exposition In Guns We Trust poursuit son chemin à Arsenal art contemporain Montréal.

Par l’entremise de sa série d’images surréelles et d’installations, Bouchard examine l’extrémité de ce culte marginalisé des armes à feu à sa souche, soit le lieu de leur vénération. Dans son court essai, Douglas Coupland nous apporte un regard aiguisé et perspicace sur cette culture. Le livre est un must pour les esprits curieux qui essaient de comprendre la condition complexe dans laquelle nous nous trouvons.
- Edward Burtynsky

Dans In Guns We Trust de l’artiste montréalais Jean-François Bouchard, l’ensemble de photographies à caractère cinématographique, d’objets trouvés et de vidéos constituent une représentation complexe de la culture américaine entourant l’arme à feu, dans le coeur de l’Arizona. Ces images retentissantes retracent les effets de la civilisation sur le territoire tout en offrant un aperçu panoramique d’une sphère de la société autrement dissimulée.⠀

Les photographies de In Guns We Trust sont témoins de l’excursion de l’artiste au sein du Big Sandy Shooting Range. Dans une forme de tourisme singulière, Bouchard documente les occupations matérielles et physiques des amoureux des armes à feu. Faisant de son expédition une réflexion globale sur la présence des armes aux États-Unis, l’artiste aborde la question avec précision plutôt que dérision, s’assurant néanmoins de demeurer en retrait de ses sujets. Avec pour toile de fond le désert et captées dans les tonalités profondes des couchers de soleil arides, les images de Bouchard octroient une solennité à cette culture de destruction massive. Véhicules motorisés troués de balles tirées à répétition, flore du désert recouverte des débris d’une récente explosion, femme en flip-flop exhibant sa mitraillette Uzi: voici les accessoires, décors, costumes et personnages du théâtre d’une Amérique qui existe non loin de nous.

Évoquant les ravages maîtrisés d’un paysage, le patriotisme inébranlable d’un groupe restreint et une exaltation nourrie par les armes, les images qui résultent de cette expédition, toutes captées la nuit, rappellent étrangement des clichés de guerre, clichés devenus monnaie courante et qui forment le tissu de cette nation, tout en se situant en dehors de notre cadre, dans un lieu différent du nôtre et résolument étranger. 

 L’exposition s’accompagne d’une monographie de Jean-François Bouchard, publiée par Magenta et distribuée par Thames and Hudson, avec une préface de Douglas Coupland. Le livre est disponible pour la vente à Arsenal art contemporain Montréal.
 

Jean-François Bouchard fait partie de la scène de l’art visuel contemporain depuis 2003, parcourant le globe à la recherche de gens aux intérêts et modes de vie qui sortent de l’ordinaire. Son attention visuelle se porte le plus souvent sur les groupes marginalisés, incompris et souvent ostracisés de la culture occidentale. Son travail a été exposé au sein de galeries, musées et festivals au Canada, aux États-Unis et en France. Bouchard vit et travaille à Montréal (Canada).

Presse

 Partager